Qui a entendu ou lu cette phrase magique ? Moi (David) padawan en regime cetogene !

Le sucre ennemi de la perte de poids : le momentum pour passer en cetose

Eh oui, comme je vous l’ai dit lors de ma rencontre avec le cetogene – et avec les amis qui me l’ont présenté, le sucre fut présenté comme l’ennemi des régimes et des volontés pour maigrir. La compréhension de ce fait, fut le momentum dans ma prise de décision pour tenter cette aventure !


Le sucre fixe le gras

Très précisément, je ne savais pas comment ça fonctionnait. Mais savoir ça, c’était la possibilité de manger tout le gras qu’on veut tant qu’on ne mange pas de sucre… car c’est le sucre qui fixe le gras.

En creux, le gras pris (et il peut y en avoir beaucoup) s’en va, car on ne mange pas de sucre !!!

Le sucre joue comme un velcro sur le gras. Le sucre, c’est comme le sparadra qui reste collé aux doigts du capitaine haddock !

Le sucre : porte ouverte au mauvais gras

Alors, c’est bien beau de dire ces choses mais vous vous poserez des questions légitimes. Qu’est ce qui prouve que le sucre fixe le gras ? Y a t’il des explications scientifiques prouvant ce fait que manger sucré engraisse plus que manger gras ?

ET vous avez raison de vous poser ces questions. 2 points appuient donc ma démonstration.

Junk Food : montée en puissance du sucre dans nos aliments

Obésité en croissance avec absence d’éducation nutritionnelle. En effet, nous n’avons plus le temps de cuisiner et en conséquence, nous achetons des plats transformés, des boissons sucrés et les restaurants avec les enfants sont souvent des fast food. Fast Food, Junk food. Un fléau pour l’éducation nutritionnelle.
Cette mouvance allait de pair avec la mauvaise presse du 0% matière grasse, du “light”. On peut ici subodorer un lobby de l’industrie agro alimentaire avec je remplace le gras, par le sucre, qui donne plus de saveur et surtout qui est plus addictif. Vous me suivez ?

Les effets du sucre sur notre métabolisme

Comme vu ci-dessus, le fait que l’offre nutritionnelle favorise l’essor du sucre n’a pas aidé les familles à manger mieux c’est sur. De ce fait, le sucre étant dans nos plats, comment cela agit sur notre corps ?
Je ne suis pas scientifique, mais je vais tenter quelques explications :
Nous avons une hormone qui s’appelle l’insuline (ça doit vous dire quelque chose j’imagine). Cette hormone est comme le videur d’une boite de nuit disant aux aliments “toi tu rentres, toi tu rentres pas”.
L’insuline est libérée par la glycémie (ça aussi c’est un mot que vous connaissez ou qui vous rappelle quelque chose : c’est le taux de sucre dans le sang) qui augmente avec la consommation de glucide (bon là on est en terre connue – on est dans le sucre) qui donc fait pénétrer le glucose dans nos cellules et régule notre taux de glycémie.

Le hic, c’est que lorsqu’on consomme des aliments favorisant ce mécanisme et qu’on ne dépense pas cette énergie, et bien le glucose se stocke assez facilement ET sous forme de graisse.

Le sucre est bien cet aliment qui stocke facilement le glucose sous forme de graisse

Manger du sucre c’est :

  • Hausse IMMEDIATE de la glycémie
  • et donc montée d’insuline

Et pourtant, le glucose est notre carburant énergétique, donc quelque part le corps a besoin de sucre. Comment faire ? Pas de panique, en mangeant d’autres aliments que du pure sucre. On oblige notre corps à fabriquer du glucose à partir des protéines et des graisses que nous mangeons par ailleurs.

Manger gras, c’est aussi consommer du glucose – CQFD

Eh oui, Toute cette démonstration pour dire quoi ? C’est qu’en sachant que le glucose est en quelque sorte notre carburant. Il faut réellement lutter contre les idées reçues que le gras n’est pas bon pour la santé. En mangeant plus gras et sans sucre, notre corps fabrique la quantité de glucose nécessaire pour tenir et surtout il n’y a plus AUCUN STOCK DE GRAISSE car c’est le SUCRE QUI FIXE LE GRAS.

Un commentaire

Laissez une réponse

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other