Comme nous vous l’avons dit dans un précédent article sur la définition du keto, l’alimentation cetogene vous fait changer de “carburant” et conduit votre corps à utiliser une énergie apportée, notamment par votre alimentation, via les acides gras (lipides) et non par le sucre glucose.

Si vous souhaitez mieux comprendre, n’hésitez pas à consulter l’article précédemment évoqué.


Nous avons donc notre carburant principal, le macronutriment “lipide”

Et au sein des lipides, nous avons différents types de graisses. Dans cet article, nous faisons le focus sur les graisses insaturees.
Comme on le dit dans l’article sur la définition du regime cetogene (lien plus haut), il faut avoir en tête que le gras c’est la vie. Le sucre ou glucide est très largement diminué (dans le cadre d’un régime Low Carb) voire abandonné (en mode cetogene). On mange plus de lipides (gras) et en conséquence, le gras stocké par notre alimentation est moins important dans le cadre de ce mode d’alimentation (car directement utilisé et non géré par l’insuline qui est ainsi moins mise à contribution). La perte de poids est donc avérée car le “carburant” est utilisé et non géré ou stocké. (c’est très schématique – mais démontré de façon empirique).

Graisse insaturée, l’un des composants des lipides

Ensuite, il convient de comprendre comment se compose ou se décompose le macronutriment lipide. C’est ici qu’il faut ainsi vous parler des acides gras insaturés.
Lorsque vous vous renseignerez auprès de différentes sources, vous aurez énormément de noms (graisse insaturée, acide gras insaturee, lipide insaturee…) Ici je vais tenter d’être le plus vulgarisant possible sans être profane ou dire de bêtises. Le but est réellement de vous donner le plus de clés de lecture de ce mode d’alimentation keto, et plus particulièrement dans cet article, expliquer à quoi servent ces graisses insaturées.

Est ce que mon corps fabrique lui même des graisses insaturées ?

OUI et NON !

OUI, pour les graisses monoinsaturées : (voir ci-dessous), notre organisme est capable de les fabriquer ou de les synthétiser depuis d’autres acides gras insaturés. Nous vous donnons néanmoins la liste des aliments dans lesquels trouver des lipides monoinsaturées.

Et NON ! Les Graisses insaturées et plus précisément polyinsaturées sont uniquement apportées par notre alimentation, contrairement au glucose qui peut être produit naturellement par le foie et c’est pour cette raison qu’il n’est pas nécessaire de manger plus de sucre que de raison – sauf à s’en rendre addict ! Ou parce que vous trouvez ça bon 😉 Eh oui, on est tous un peu gourmand

En conséquence, l’un des points essentiels dans ce changement d’alimentation (cetogene ou low carb). Il faut importer les lipides polyinsaturés via votre alimentation…  ce sont les bons lipides ou bonnes graisses !
On appelle ça aussi les acides gras essentiels ou acides gras indispensables, que vous pouvez appeler même si ce n’est pas beau : la graisse essentielle. Sur cetosphere, nous ne sommes pas sur un site de pharmacologie… pas d’éléments de langage ! Appelons un chat un chat ! OUI vous devez manger du gras essentiel, car le corps n’en produit pas de façon naturelle.

Dans quels aliments je peux trouver les graisses essentielles ?

Les graisses insaturées à l’état naturel (que l’on trouve dans certains aliments) sont aussi appelées acide gras trans à l’état naturel et sont composées de 2 sous types de graisses :

Les graisses monoinsaturées (non essentielles) Ou omega 9

que l’on peut retrouver dans :

huile olive oléagineux omega 9

  • l’huile d’olive
  • l’huile d’arachide
  • les oléagineux comme les noix, les amandes…
  • les avocats …

Omega 9, en aviez vous entendu parler avant de commencer ce nouveau mode d’alimentation ? moi jamais. Comme quoi tout arrive !
Vous lirez également, dans ce cadre, les lipides monoinsaturées ou encore les acides gras monoinsaturés, et également des acides oléiques (on retrouve cette racine des oléagineux).

Les graisses polyinsaturées (essentielles)

Nous y trouvons les oméga 3 (alors tout de suite ça parle plus, car il y a eu pas mal de pub TV sorties sur le sujet il y a quelques temps). On trouve donc ce type de lipides polyinsaturées dans :

  • les poissons gras comme le saumon ou le maquereau

acide gras polyinsaturee dans poisson gras

  • les graines de chia
  • les graines de lin …

Ensuite on a les oméga 6 (peut être moins connu que les oméga 3) qui sont pourtant essentiels et que finalement nous mangeons en plus grandes quantités que les oméga 3 sans vraiment le savoir. D’ailleurs, nous devrions manger moins d’omega 6 que d’omega 3 et aujourd’hui dans nos sociétés modernes, nous mangeons jusqu’à 20 fois plus d’omega 6 que d’omega 3.

On trouve ce type d’acide gras polyinsaturée dans :

fromage et huiles tournesol et pépin raison en omega 6

  • l’huile de tournesol
  • l’huile de soja et le soja
  • maïs
  • l’huile de pépin de raisin
  • les produits laitiers
  • la viande de mouton et de boeuf et les animaux nourris à l’herbe (où l’on trouve précisément de l’acide linoléique conjugué ou ALC ou CLA.

C’est ici que s’explique la proportion d’omega 6 mangée de façon bien plus importante que celle des omega 3 (en effet, le poisson ne contient pas de CLA. Il convient d’essayer de réguler les proportions pour éviter des problèmes d’inflammation par exemple ou d’arthrite.

3 bénéfices directs pour notre corps lorsque l’on mange ces graisses insaturées ?

  1. Les graisses insaturées et plus précisément les acides gras polyinsaturés ne sont pas fabriqués par l’organisme DONC il est essentiel pour notre organisme et son bon fonctionnement d’en consommer !
  2. Il y a des bénéfices cardiovasculaires, en effet, les omega 3 fluidifient la coagulation du sang et régulent mieux la tension artérielle
  3. Les omega 6 agissent de façon bénéfique sur le système nerveux et immunitaire. Faire attention à ne pas trop en consommer par rapport aux oméga 3. Il faut consommer plus d’omega 6 que d’omega 3, (entre 4 et 5 fois plus) mais pas 20 fois plus. Ce qui veut dire (peut être moins consommer de viande ;-)).

Petit rappel de tous les noms des graisses insaturees

Vous avez lu pleins d’articles à ce sujet, ou bien c’est le 1er que vous lisez ici (et nous vous en remercions ;-)) voici ce que vous comprendrez maintenant avec ces mots :

  • Graisse insaturée : lipide insaturé – acide gras insaturé
    QUI CONTIENT
    • graisse polyinsaturée (omega 3 + omega 6) Omega 6 contient des acides linoléniques conjugués OU CLA ou ALC
      • graisse polyinsaturee ou lipide polyinsaturée sont des acides gras essentiels ou indispensables
    • graisse monoinsaturee ou acide gras monoinsaturee ou lipide monoinsaturé, n’est pas indispensable car elle peut être synthétiser par le corps via les graisses polyinsaturees.

Pourquoi j’entends dire que le gras n’est pas bon pour la santé ?

Il y a des croyances qui ont la vie dure et il faut lutter contre. Mais ce n’est pas facile ! J’ai écrit un article sur les vérités à connaître sur le cholestérol qui peut vous éclairer. Néanmoins, voici un autre point intéressant au sujet du mauvais gras.

En effet, dans les graisses trans, il existe les graisses hydrogénées ou partiellement hydrogénées. Il s’agit ici d’aliments qui ont été transformés et qui constituent ainsi des “graisses néfastes”.

Et c’est là, que nous retrouvons une liste d’aliments pas forcément très bons mais que nous mangeons tous les jours dans une alimentation classique :

  • les huiles raffinées
  • les produits industriels (pains et viennoiseries industriels, plats préparés et cuisinés en barquettes de grande consommation, les barres chocolatées => Oh mon dieu NOOOOOOOOnnnn))
  • les margarines

Bref,  toutes les bonnes choses (quoi !!) ont une fin.

Voila, nous espérons avoir éclairé votre lanterne dans cette quête de compréhension sur ce qu’il faut manger ou pas, ou moins. Egalement, nous espérons que vous comprenez mieux ce que vous entreprenez avec cette démarche et que vous pourrez mieux vous expliquer quand vous parlerez de ce régime à vos proches lorsqu’ils vous regarderont avec des yeux de merlan frits ! On attend vos réactions et peut être vos corrections ou apports car nous sommes humbles devant cette tache de vulgarisation du cetogene !

Laissez une réponse